Aujourd’hui de nombreux lits n’ont plus de tête de lit directement sur l’ »armature », et bien j’ai envie de dire tant mieux, on va pouvoir s’en créer une personnelle en accord avec nos envies.

N’ayant qu’un seul exemple sur photo à vous montrer, je me suis amuser à vous faire quelques montages photos pour illustrer mes idées.

D’abord la photo, pour avoir une tête de lit toute moelleuse, mon amie à juste accrocher une barre à rideau à la bonne hauteur et y a suspendu 2 coussins.
tête de littête de lit

Maintenant les montages, vous y verrez des idées mais aussi un style donné à chaque chambre, c’est surtout l’idée qui compte, chacune pouvant être personnalisée pour prendre sa place dans tout style d’intérieur.

Avec du tissus.

Réalisation: une planche de bois très fine sur laquelle on aggrafe le tissus et que l’on fixe sur le mur derrière le lit. Pour plus de confort, on peut insérer une plaque de mousse entre le bois et le tissus. Très important, bien tendre le tissus lors de l’aggrafage.

Avec des stickers.

Réalisation: La plus simple de toute, il suffit de coller le sticker de votre choix sur votre mur.Ici, j’ai choisi de m’imaginer dormant la tête dans les pissenlits mais vous imaginez facilement que tout est possible.

Avec une plaque de liège.

Réalisation: Dans un magasin de bricolage on peut acheter d’assez grands rouleaux de liège sans se ruiner.

L’avantage c’est qu’il se découpe facilement à la taille, voir la forme que l’on veut et que si la couleur originale ne nous plait pas, on peut le peindre ce qui n’enlèvera pas sa propriété d’accrochage.

Donc ici, je me suis amusée à le mettre dans un très grand cadre (que l’on peut réalisé soi-même) et à y accrocher des cartes-postales, images, papiers à motifs qui me plaisent. Voilà une idée pour une chambre d’ado par exemple qui pourra ainsi exposer ce qui lui plaira sans faire des trous partout ou déchirer le papier-peint avec de la patafix (oui, oui je parle d’expérience ^^).

Avec un morceau de papier peint.

Réalisation: J’ai voulu donné un petit coté indien, mille et une nuit à cette chambre. Malheureusement, une vrai tête de lit de ce style peut revenir très très chère, alors je me suis dis autant m’amuser un peu. Donc, on prend un joli papier peint que l’on découpe à la forme de son choix et que l’on colle, soit directement sur le mur, soit sur une fine planche de contreplaqué.

Avec des planches.

Réalisation: J’ai utilisé pour l’exemple une planche qui me sert d’étagère et qui vient d’un chantier. Vous pouvez aussi utiliser des planches de palettes mais elles ne seront pas très longues. L’intérêt de cette technique c’est de pouvoir fixer des étagères, des pots de fleurs ect…Cette technique est intéressante surtout quand on n’a pas  la place au sol pour y mettre des tables de chevets.

Avec un ou des mobiles.

Réalisation: Ici, j’ai pensé aux personnes qui comme moi on un plafond assez bas ou une étagère ,poutre au dessus de leur lit. De plus, mes murs étant en crépis je ne peux pas y accrocher grand chose. J’ai donc imaginé ces mobiles faits de lettres en différents tissus que l’on peut remplir de coton pour leur donner une certaine dimension. Il ne reste plus qu’à y ajouter une corde et à les suspendre.